play_arrow
favorite
headset
06:58
Elton John I'm still standing
06:55
Nilda Fernandez Madrid, Madrid
06:51
Madonna Holiday
06:47
Nina Hagen Band African Reggae
06:43
Stranglers Golden Brown
06:39
Alphaville Big in Japan
DÉDICACES

  Derniers titres diffusés VOIR TOUT

   06:58   

Elton John
I'm still standing

   06:55   

Nilda Fernandez
Madrid, Madrid

   06:51   

Madonna
Holiday

   06:47   

Nina Hagen Band
African Reggae

   06:43   

Stranglers
Golden Brown

   06:39   

Alphaville
Big in Japan

 Actualités RSS VOIR TOUT

 Jeux et concours

 Les podcasts émissions

 Nos partenaires

 Zoom sur

 Photos

 Artiste des années 80's

Chris de Burgh

Chris de Burgh, de son vrai nom Christopher John Davison, est un chanteur et musicien britannico-irlandais né le 15 octobre 1948 à Venado Tuerto en Argentine.
Il a enregistré 16 albums en studio et plusieurs « live », fait plus de 2 500 concerts à travers le monde et vendu plus de 40 millions d’albums, mais demeure peu connu aux États-Unis.
De Burgh réside en Irlande dans le comté de Wicklow au sud de Dublin avec sa femme Diane et ses enfants : Rosanna Davison, Miss Monde 2003, Michael et Hubie.

Contrairement à d'autres artistes, Chris de Burgh ne rencontre pas un énorme succès aux États-Unis et en Angleterre. Seuls les chansons « Don’t Pay The Ferryman », « High on Emotion », « The Lady In Red » et « Missing You » arrivent en bonne position dans les hit-parades.La plupart de ses albums ont connu un important succès en Europe, au Canada et en Amérique du Sud. Au Brésil le titre « Flying » reste en première position pendant dix-sept semaines. Il devient très populaire en Scandinavie et en Afrique du Sud.
Les années 1980 lui sont très favorables. « Eastern Wind » connaît un grand succès en Norvège. En 1982, l'album « The Getaway », qui contient « Don’t Pay The Ferryman », se classe assez bien en Angleterre et aux États-Unis. En 1984, l'album « Man On The Line » figure dans le Top 30 en Angleterre, aux États-Unis et dans une vingtaine d’autres pays. Il contient une chanson qui fera elle aussi le tour du monde : « High on Emotion ».
L’album « Into The Light » en 1986 lui apporte une consécration internationale. Une chanson de cet album, « The Lady In Red », devient numéro un dans plus de vingt-cinq pays et numéro trois aux États-Unis. Jusqu’à ce jour, cette chanson demeure l’une des plus diffusées à travers le monde.
L'album « Flying Colours » en 1988 aura moins d'impact aux États-Unis et en Angleterre, mais Chris de Burgh continuer à connaître un grand succès en Allemagne, en Europe et dans d'autres pays comme la Russie, l'Australie et le Japon.

En 1990, son succès en Allemagne lui vaut d'être invité par le chancelier Helmut Kohl à chanter au grand spectacle organisé pour la réunification allemande.

En 1995, il enregistre un album regroupant ses plus grands succès et des pièces d’artistes qu’il affectionne particulièrement, accompagné d’un orchestre symphonique. Il concrétise un de ses rêves en donnant des concerts accompagné d'un orchestre symphonique.
À la suite de l’enregistrement de « This Way Up », qui réunit les membres d’un groupe pour la première fois depuis 1994 et marque le début d'une nouvelle tournée. Pour son retour dans les palmarès il atteint le top 10 en Europe en 1999 avec son album « Quiet Revolution » et les singles « When I Think of you » et « A Woman’s Heart ». Ces deux pièces sont aussi adaptées et chantées en français par Chris de Burgh pour l'album destiné au Canada.

En 2002, paraît Timing Is Everything. Cet album ne connaîtra pas de succès particulier et marque la fin de sa collaboration avec A&M Records.

 

 Clip du moment

  Adhésion

  Discutons un peu...

 Dédicaces